6 Bitcoins pour sauver les 6 gorilles des plaines du Virunga National Park

Virunga bitcoin gorilla

En raison de l’activisme des groupes armés et la forte pression des populations riveraines du Parc National des Virunga, la population des gorilles des plaines est en voie de disparition. L’institution chargée de la gestion de ce premier parc d’Afrique appelle encore une fois à l’aide de la communauté crypto pour sauver cette espèce animale exposée à l’extinction. Des dons en bitcoins pourraient-ils sauver cette espèce? 

Des gorilles des plaines vulnérables mais sauvables

A l’occasion de la Crypto Giving Tuesday, le Parc National des Virunga a lancé un appel au don en crypto-monnaie afin de sauver la petite population vulnérable des gorilles des plaines qui est en voie de disparition dans cette aire protégée. 

Situé en territoire de Beni au Nord Kivu, le sanctuaire du mont Tchabirimu dans lequel vivent les gorilles de plaine du Parc National des Virunga est la cible d’attaques armées et de l’envahissement des populations locales au profit de l’agriculture, de l’exploitation forestière ou des routes.

Ces activités humaines détruisent l’habitat naturel des gorilles et réduisent drastiquement la capacité des éco-gardes à les protéger. Ainsi,

« il ne reste que six gorilles des plaines orientales dans le parc, une population si réduite que sans intervention, ils ne survivront pas » s’inquiètent les gestionnaires du Parc national des Virunga. 

Cette perspective malheureuse de la disparition des gorilles des plaines du Virunga est heureusement évitable. Il suffit juste de reconstruire les infrastructures essentielles détruites pendant le conflit armé antérieur, empêcher le passage des miliciens armés dans la réserve écologique et réduire les conflits entre l’Homme et la nature ainsi que l’invasion du Mont Tchabirimu par des locaux.

Ces travaux importants sont possibles si les éco-gardes sont soutenus avec l’équivalent de seulement six bitcoins.

« Nous avons besoin de votre aide afin de construire le sanctuaire des gorilles des montagnes orientales du Mont Tchabirimu », insistent les gardiens du parc. 

Des bitcoins qui protègent le Parc 

En avril 2021, le Parc National des Virunga a lancé une campagne de collecte des dons en bitcoins et autres cryptomonnaies populaires en vue de soutenir les activités de conservation et de développement dans et autour de cette aire protégée.

En octobre 2021, cette campagne a été élargie à d’autres crypto-monnaies. Les aides mobilisées ont permis de démonter 1260 pièges d’animaux, réaliser 24 000 km de surveillance aérienne et 65 000 km de patrouille en pied, former 150 nouveaux rangers et fournir des soins de santé et l’aide d’urgence à 620 gardes forestiers et leurs familles. Des résultats impressionnants qui méritent d’être salués et pérennisés. 

Les statistiques de la population mondiale des gorilles des plaines sont aussi inquiétantes. Selon le Parc National des Virunga, il ne reste que 6000 gorilles des plaines à travers le monde qui sont en « danger critique d’extinction ». Nous avons le devoir de ne pas laisser une nouvelle espèce disparaître de la planète. Il suffit juste de soutenir les initiatives de conservation des gorilles des plaines du Virunga en cliquant ici.   

PARTAGER :

Stewart

Read Previous

Nigéria : Une Start-Up Crypto suspend ses activités dans le pays

Read Next

La Tanzanie en voie de lancer sa monnaie numérique