+








Bitcoin (BTC) en 2020 : le symbole de la résilience face à l'instabilité économique

A beaucoup d'égards, 2020 a été une année particulièrement difficile en raison notamment de la pandémie de Corona virus qui a causé plus d’1.7 millions de morts. Au-delà du bilan humain, les mesures d’arrêt de l’activité humaine prises pour enrayer la pandémie ont plongé le monde dans une grave récession économique. Un Krach boursier a fait trembler l’univers de la finance en mars, des millions de personnes ont perdu leurs emplois et bien plus. Au milieu de cette incertitude, bitcoin s’en est sorti plus que jamais solide, confirmant indiscutablement son statut de réserve de valeur.

Les Banques Centrales font tout pour bitcoin


Le timing de la création du bitcoin a été parfait. Satoshi Nakamoto a dévoilé son projet de monnaie décentralisée pendant que le monde traversait la crise des subprimes en 2008. A l’époque les Etats ont tenté de sortir de l’impasse en créant plus de dettes. Les marchés financiers ont été systématiquement dopés par une masse monétaire crée ex-nihilo. Cette situation n’a pas été sans conséquences sur l’inflation et la baisse du pouvoir d’achat des plus démunis partout dans le monde.

Plusieurs défenseurs du bitcoin se sont nourri de ces arguments pour expliquer son bien-fondé. Nous avons vécu une situation parfaitement similaire en 2020 et tout laisse croire que cela ne va pas s’arrêter.

Les plans de relance économique adoptés par la plupart d’Etats consistent à imprimer plus de monnaie. L’objectif : faire grossir la bulle boursière, la santé des marchés financiers étant devenue l’outil ultime pour faire croire que tout va bien. Nous en sommes à une situation où la réserve fédérale américaine pèse autant que Blackrock en termes de possession d’actifs financiers.

Si on jette un œil sur les marchés financiers on pourrait croire que tout va bien. Mais dans les faits, l’épargne se fait en taux négatifs et le tout avec une monnaie dont le taux d’inflation qui sera (selon les prévisions) volontairement maintenu entre 1 et 3% par an.

Pendant ce temps bitcoin…


La crise de 2008 était aussi catastrophique que celle du moment. Cependant, la reine des cryptomonnaie n’avait pas eu la chance de prouver son statut de valeur refuge. Son adoption était encore à l’Etat embryonnaire.  

Maintenant que les bases de sa révolution sont devenues assez solides, il était temps de faire des preuves. C’est ce que nous avons vécu. 2020 sera retenu comme une année historique pour bitcoin, celle où il a survécu à son premier test global tant que valeur refuge.

Dans une vague d'incertitude et de crise, le cours du bitcoin n'a cessé d’évoluer au sens contraire de la catastrophe actuelle.

Bitcoin s'échangeait à un peu plus de 7 000 USD le 01 Janvier 2020 avant de s’établir autour de 9 000 USD mi-février. Alors que la pandémie du covid-19 prenait de l’ampleur sur le continent Européen et sur d'autres parties du monde, le monde financier a vécu l’une de pires effondrements. Le 12 mars, alors qu’on assistait à une chute libre sur les marchés, le cours du bitcoin a frôlé les 3 900 USD. Nous étions alors au plus fort de la première vague de la pandémie en Europe et aux Etats Unis. Une légère reprise avait été constaté par la suite.

Fin Avril le bitcoin s'échangeait déjà à plus de 8 500 USD et a maintenu la même lancée jusqu'à sa valeur d'avant-première vague début Juin 2020 sans pour autant prendre un sérieux envol. Fin Juillet, le seuil symbolique de 10 000 USD est testé avant d’être franchi définitivement en Septembre. Depuis, aucune résistance n’a résisté à un bitcoin soutenu par un engouement des institutionnels.

En effet, Microstrategy, un éditeur de logiciels coté au Nasdaq a converti une partie de sa trésorerie en bitcoin pour « se mettre à l’abri de l’inflation causée par le dollars américain ». D’autres entreprises comme Square ont suivi le même exemple. Cela sans oublier Paypal qui a intégré bitcoin dans son réseau de paiement, ce qui reste (malgré les contestations) l’un de faits les plus marquant dans l’espace crypto en 2020.

Le premier décembre, bitcoin a atteint son ancien ATH de 2017 situé autour de 19 900 USD avant de le dépasser définitivement le 16 décembre. Depuis, l’invention de Satoshi navigue à l’air libre sans aucune résistance en vue. Au moment de la rédaction de cet article, son prix se situe autour de 28 203 USD. Certains analystes pensent que nous ne sommes qu’au début d’un marché prêt à conquérir la lune.

Si en tant que bitcoiner je peux parler de 2020 en une phrase je dirais : « on a vécu l’une de crises les plus graves de note ère. Bitcoin s’en est sorti plus fort, comme toute valeur refuge qui se respecte ». C’est par cette citation que Chainglob clôture l’année 2020 en vous souhaitant le meilleur pour 2021.


Steward Muhindo

Militant de la Lucha, je suis fasciné par le modèle de décentralisation apporté par Bitcoin. Je parle du premier protocole à avoir prôné la souveraineté individuel au sens le plus pur.