+








Bitcoin : sommes-nous à l’aube d’un nouveau cycle haussier ?

2017 a vu le marché crypto exploser suite à une euphorie générale menée par bitcoin. La doyenne des cryptomonnaies est arrivé à s’échanger à un sommet historique autour de 20 000 dollars US. Trois ans après, les analystes de tous bords appellent à une nouvelle phase haussière justifiée par des multiples raisons. Dans cet article nous vous donnons quelques raisons qui démontrent (selon nous) que tout est en place pour voir bitcoin décoller.

Disclaimer : nous ne donnons aucun conseil d’investissement, les propos mis en avant dans cet article ne représentent que notre propre avis. Nous n’endosserons aucune responsabilité si un de nos lecteurs justifie sa prise de décision par cet article. Chacun est appelé à faire ses propres recherches. 

L’historique du prix donne l’idée de son avenir

L’analyse du cours d’un actif constitue un élément central dans l’idée de sa valorisation future. L’exploitation de même indicateurs par des millions de personnes fait à ce qu’elles réagissent de la même manière face à des mêmes situations. Vous l’aurez compris, c’est plus une analyse psychologique que mathématique. Voyons ensemble ce qu’on peut tirer de quelques indicateurs.


Dans ce graphique ci-haut, chaque bougie représente une séance d’un mois. En faisant un zoom, on s’aperçoit qu’il est possible de tracer une droite de support avec plusieurs points de contact. Cinq ans, c’est le temps pendant lequel cette droite (en rouge) vient de servir de support au prix.

La fameuse droite est encore d’actualité, bitcoin n’est jamais passé en dessous sauf pendant la grosse chute provoquée par la crise du covid-19. Cela laisse penser qu’il est moins probable que le prix aille chercher des niveaux en dessous de cette droite.

Nous avons également une zone résistante majeure entre 12000-14000 avant d’envisager aller chercher des nouveaux points hauts, ce scénario est soutenu par la cassure par le haut d’un triangle vieux de 3 et d’un pull back réussi sur la structure (visible sur le graphique ci-haut).


Pas grande chose à ajouter quand on passe sur l’échelle hebdomadaire. On revoit le triangle précité, le pull back et la résistance autour de 12500 USD. Si la semaine se clôture au-dessus de cette barre, il est possible d’envisager voir un marché vert pendant les jours et semaines qui viennent.


Si sur les grosses unités de temps on a un bitcoin établi durablement sur une tendance à la hausse, ce n’est pas exactement la même chose quand on bascule par exemple sur l’échelle journalière.

On se retrouve face à des indicateurs qui nous rappellent qu’il ne faut pas écarter un scénario baissier. Comme vous pouvez le constater sur le chart ci-haut, en bas de l’image, on a un RSI pas loin d'un surachat et évoluant dans une sorte de canal haussier (entre les deux droites en rouge).

L’indicateur a parfaitement buté sur la droite en haut du canal, il ne sera donc pas surprenant de le voir aller chercher le point bas. Si cela se concrétise, on ira chercher dans un premier temps un support autour de 11200 puis la moyenne mobile 20 autour des 10800.

 Le scénario le plus baissier à court terme peut plonger bitcoin dans la zone entre 9800-10200, un niveau difficile à atteindre sans batailler avec des petits supports intermédiaires.

Si on envisage une hausse, il faudra s'attendre à une clôture journalière au-dessus de 11500 pour installer durablement notre optimisme. Si cela arrive les prochains objectifs seront bien évidement les niveaux clés entre 12000, 12500 et après une installation entre 12500 et 14000. Une fois ces étapes franchies on pourra probablement assister à un to the moon accompagné par une euphorie irrationnelle.

Tout se passe bien en dehors des charts

L’analyse des cours ne suffit pas pour prédire la direction que peut prendre un marché. Pour maximiser ses chances, il est important d’aller également voir ce qui se passe en dehors des graphiques.

Parmi les choses à comprendre : un simple tweet de Donald Trump, une news sur un acteur majeur de l’écosystème ou même un simple déplacement de vieux bitcoins qui sont restés pendant des années moins bavards sur la chaîne peuvent suffire pour entrainer un plongeon du prix dans le rouge ou l’inverse.

Nous ne sommes pas non plus épargnés par l’effet que les élections américaines peuvent avoir sur les marchés financiers. Et donc, malgré plusieurs signaux au vert, une réaction du marché contraire aux attentes ne devrait surprendre personne ; un rappel qu’il est important de toujours être au courant de ce qui se passe loin des salles de marché.

S’agissant du bitcoin, le sentiment n’a jamais été aussi haussier. Depuis le halving en mai dernier, plusieurs acteurs semblent se tenir prêts pour tirer profit d’une éventuelle hausse. Ceci arrive dans un contexte où les banques impriment la monnaie sans aucune limite, ce qui ne peut rester sans impact sur le cours des monnaies fiat.

Pour se mettre à l’abri d’une inévitable dépréciation de du dollars américain, des gros poissons remplissent leurs trésor d’or numérique ; le plus gourmand d’entre eux c’est sans doute grayscale qui, selon son dernier rapport, a vu la valeur de sa réserve en bitcoins passer de 1.9 à 4.7 milliards de dollars rien que cette année.

Un tout nouveau mouvement est en train de naitre dans la cryptosphère. Il est mené par des entreprises cotées qui adoptent la reine de cryptos comme actif de réserve.

L’intérêt pour cette aventure a été déclenché Microstrategy, une entreprise côté au Nasdaq qui a, par une opération de plus de 400 Millions de dollars, mis dans ses coffres des milliers de bitcoins.

Microstrategy ne se sent pas du tout seul ; plusieurs sociétés ont entrepris des initiatives similaires. C’est le cas de c’est Square qui a annoncé l’acquisition de bitcoins d’une valeur de 50 millions de dollars. Square est une société appartenant à Jack Dorsey, un bitcoiner convaincu qui est notamment propriétaire de twitter.  

Un autre fait important à prendre en compte c’est la rareté des bitcoins qui se fait ressentir sur les plateformes d’échange selon plusieurs études.

Il est clair que techniquement plusieurs indicateurs sont au vert, des prédictions folles pleuvent de tous les côtés, soutenues par des arguments solides ou pas. Seuls les faits semblent mieux trancher : bitcoin n’a jamais été aussi rare et convoité par les acteurs de tout bord. Les conditions semblent suffisantes pour une nouvelle hausse qui saura avec un peu de chances détrôner l’ATH de 2017 et ça, personne ne le sait !


Evans Selemani

Bonjour !!!C'est Evans Selemani , Je suis développeur , je me libère parfois pour écrire quelques lignes autres que les codes