+








Bitcoin et Mars: un bon décollage

Bitcoin a connu un début d’année spectaculaire. Le 19 février il a fait une progression remarquable qui lui a permis de franchir la barre des 1000 milliards de dollars américains avant de subir une correction de près de 25 pourcents. La reine des cryptomonnaies a bien démarré son mois de Mars avec une bougie journalière au vert qui a clôturé autour de 49 600 USD.  

Le Bitcoin gagne de plus en plus de popularité en tant que réserve de valeur. En seulement 12 ans d’existence, bitcoin fait déjà partie des actifs les plus capitalisés au monde et est sur le point de dépasser en valeur les actions de Google, une société à succès ayant une histoire de plus de deux décennies et l’argent, une matière première qui s’échange depuis plusieurs siècles ; de quoi donner raison à ceux qui disent que « l’âge n’a d’importance que si vous êtes un fromage ».

Bitcoin plus populaire que jamais

Le potentiel du bitcoin n’est plus reconnu que par une dizaine de geeks comme à ses débuts. La ruée vers l’or numérique ne fait que commencer. L’attention pour bitcoin est de plus en plus croissante dans le milieu institutionnel. Pour une fois, il n’est plus suffisant pour les entreprises mainstream de réfléchir sur le sujet. Certaines d’entre elles, et pas n’importe lesquelles, sont passées à l’action. C’est le cas des géants des cartes de crédit.

En effet, Mastercard a annoncé le 10 février la prise en charge des cryptomonnaies afin d’exposer ses clients à une diversité de manières d’économiser, de garder et de transférer de la valeur. Le 30 janvier, Visa avait fait une déclaration similaire en réitérant son intention d’accélérer les paiements en cryptomonnaies. Toutes ces nouvelles positives ont joué un rôle dans l’ascension du cours du bitcoin qui a atteint un plus haut historique autour de 58 300 USD avant de subir une correction qui a fait chuter son prix à 43 000 USD.

En dépit des différentes corrections, le bréviaire des institutionnels reste le même « acheter les creux ».  Pendant la récente correction, MicroStategy a ajouté 19452 BTC à son stock et détient désormais plus de 90 000 BTC sur son bilan. Square, la société de Jack Dorsey, a suivi les pas en achetant 170 millions de dollars de BTC en complément de son achat d’août 2020 pour 50 millions de dollars. Nous ne pouvons pas oublier de citer Tesla, qui a fait une acquisition pour 1,5 milliards de dollars en Bitcoin quand celui-ci était encore en dessous des 35 000 USD. Actuellement le prix du BTC oscille entre 43 000 et les 52 000 USD.

Tout n’est pas gagné       

La dernière semaine de février, le bitcoin a subi une correction d’un peu plus de 20 pourcents. Pour certains analystes, il était important de voir bitcoin corriger afin de maintenir sainement sa tendance de fond qui reste jusqu’à présent haussière.

D’autres analystes redoutent une probable continuation baissière sur le court-terme. Nombreux d’entre eux se réfèrent à l’historique pas rassurante du cours du BTC pendant les mois de Mars des années précédentes où l’on voit généralement le BTC enregistrer une correction importante. L’année dernière, en plein début de la propagation planétaire de la pandémie (Covid19), le 12 Mars, les bourses mondiales ont vécu un « jeudi noir ». La capitalisation boursière du bitcoin est tombée à moins de 100 milliards de dollars. Certes, on ne peut pas affirmer que Mars 2021 va nous faire vivre un scénario similaire mais il est important de laisser passer le temps  et voir ce qu’il nous réserve comme surprise.

Avec l’incursion de Visa, Masterdcard et tant d’autres entreprises cotées, nous ne pouvons que nous attendre à une adoption grandissante du bitcoin pendant les mois à venir. Nous ne pouvons pas prédire l’avenir que prendra la monnaie de Satoshi sur le court terme. Cependant, sur le long terme, bitcoin semble plus que jamais gagnant. 

 



Evans Selemani

Bonjour !!!C'est Evans Selemani , Je suis développeur , je me libère parfois pour écrire quelques lignes autres que les codes