+








Depuis quelques années, le fait que la Blockchain (ou chaîne de blocs en français) représente une révolution technologique semble faire consensus. Certains n’hésitent pas à déclarer qu’il s’agit de l’une des innovations importantes après la création d’internet. Qu’en est-il exactement ?

D’une façon simple, une Blockchain est définie comme une technologie qui sert à stocker et transmettre l’information de manière sécurisée, transparente et décentralisée. Les informations sont partagées de façon directe entre les sujets concernés et sont vérifiable par l’ensemble de nœuds faisant partie du réseau.  En principe, les données relayées sur une blockchain ont un caractère infalsifiable, ne peuvent être dépensées doublement et restent accessible au public ; d’où la sécurité, l’immuabilité et la transparence.

Bitcoin et Blockchain ne font plus qu’un

Le terme Blockchain est apparu à la création de Bitcoin (2009). Les transactions sur le réseau Bitcoin, une fois validées, sont regroupées dans une succession de blocs liés formant une sorte de chaîne.  Le fonctionnement de Bitcoin repose entièrement sur ce protocole qui est constitué de plusieurs composants que nous allons détailler dans nos prochains numéros.

Après la création de Bitcoin, plusieurs projets plus ou moins similaires se sont multipliés sur internet. Aujourd’hui, il existe des milliers protocoles impliquant une base de données décentralisée et un actif numérique natif. La quasi-totalité de ces protocoles, légitimes comme douteux, parfois ne fonctionnant même pas sur une chaîne de blocs sont mis dans le lot des innovations constituant la « Révolution Blockchain », ce mot constituant actuellement un véritable buzz Word.

La Blockchain fait donc référence à plusieurs protocoles chacun avec ses propriétés propres. C’est pour cette raison qu’on parlera bien souvent des blockchains (au pluriel).

Avec l’existence de cette multitude de blockchains, la reconnaissance de cette technologie comme étant une majeure révolution peut paraitre farfelue car il est devenu impossible d’étudier le sujet comme un tout. Dans cette rubrique nous allons progressivement découvrir et décrypter cas par cas les protocoles les plus connues de l’écosystème tout en mettant l’accent sur l’innovation qu’elles apportent afin de tirer le mieux de cette foule qui ne propose pas que du blanc. 


Gloire W

Salut, c’est Gloire

J’entends parler du bitcoin et de sa blockchain en 2014. C’est après la bulle de 2017 que je m’y plonge avec passion, j’en fait mon sujet d’étude.