+








Janvier 2021: le mois de tous les records pour bitcoin

Un bon début d’année pour bitcoin – Alors que 2020 s’est clôturée avec un Bitcoin en dessous des 30000 USD, son cours a accéléré les deux premières semaines de janvier jusqu’à atteindre les 42 000 USD avant de boucler le mois à 33 000 USD. En dépit d’une forte pression vendeuse des mineurs, le volume des échanges a explosé.

Un bitcoin (BTC) plus résistant que jamais

Depuis qu’il a touché un ATH (All Times High) à 42000 USD, il y a d’énormes prises de bénéfices du côté de baleines et de certains mineurs. Ces derniers vendent régulièrement de grosses quantités de BTC.

Cette forte pression vendeuse a entraîné une courte chute du cours en dessous du niveau clé des 30 000 USD. Pendant ce temps, l’engouement des institutionnels ne semble pas s’arrêter.

Ces derniers ont réussi à défendre les 30 000 USD en achetant les creux (Buy The Dip). Au moment de la rédaction de ce papier le cours du bitcoin oscille autour de 36 000 USD.


 Nombre d’adresses, volume d’échange, bitcoin explose les compteurs

Janvier étant réputé être le mois le plus réprimant de l’année, son effet n’a pas eu un impact sur la doyenne des cryptomonnaies (BTC). Le réseau Bitcoin a battu des nouveaux records. Le nombre d’adresses uniques actives n’a cessé d’augmenter jusqu’à atteindre 22,3 millions sur les 31 derniers jours du mois de Janvier. 

Pendant ce temps, le volume de trading enregistré sur les échanges a lui aussi battu un sommet historique autour de 906 milliards de dollars.

C’est la crypto-bourse Binance qui a mené la dance avec plus de 512 milliards, suivie par Coinbase avec 117 milliards échangés.

Pour la plateforme américaine Kraken, janvier 2021 a été marqué par un traitement de plus de volume de transactions que pendant toute l’année 2019, avec 56 milliards de dollars qui ont changé de main sur sa plateforme.

Le mois de janvier nous laisse optimiste sur le long terme, il n’y a qu’à espérer que le cours du Bitcoin (BTC) continue de nous surprendre au cours de cette année, et que les plateformes d’échanges arrivent à supporter les hausses brusques de leurs trafiques chaque fois que le roi des cryptos décide d’exploser les compteurs


Evan's Selemani

Issu du monde de l'informatique, je ne pourrai pas passer à côté de cette révolution technologique et financière. J'ai connu le Bitcoin en des circonstances un peu particulières où j'ai perdu beaucoup d'argent en pensant investir dans les cryptomonnaies.Depuis ce temps, j'ai décidé d'en faire mon sujet d'étude pour éviter les autres et moi-même de faire les mêmes erreurs