Ce parc veut du bitcoin pour sauver les gorilles de montagne

Virunga bitcoin gorilla

Le Virunga National Park est connu comme le plus ancien parc et l’aire protégée la plus diversifiée sur le plan biologique en Afrique. Il est inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 42 ans. Ce vaste parc situé à l’Est de la République Démocratique du Congo accepte désormais des dons en bitcoin et d’autres cryptomonnaies. 

Construire des sources d’énergies renouvelables grâce à la crypto

Après avoir lancé une campagne de collecte des dons en bitcoin (BTC) et etheureum (ETH) en Avril 2021, le Parc National des Virunga a annoncé sur Twitter ce jeudi 21 Octobre 2021, recevoir désormais des dons en cinq nouvelles cryptos monnaies. 

Il s’agit notamment du stablecoin Terra (UST), Axie Infinity (AXS), Smooth Love Potion (SLP), MCO2Token (MCO2) et LUNA. Conscient du fait que les dernières technologies sont essentielles dans l’atteinte des objectifs de sauvegarde et de développement durable et que le nombre d’utilisateurs de crypto-monnaies passionnés par la protection de l’environnement et la justice sociale ne cesse de croître, le Parc national des Virunga espère ainsi offrir la possibilité à toute une tranche de la population de donner directement à Virunga de manière fiscalement avantageuse.

« Les dons en crypto monnaie aident à la sauvegarde des gorilles de montagne et de la riche biodiversité du parc, soutiennent des projets de développement durable tels que la construction de sources d’énergies renouvelables et assurent la présence en continue des éco-gardes dans le parc, garants de sa survie à long terme » peut-on lire sur le site du parc

Avec le lancement d’une campagne de donation en bitcoin dès avril dernier, le Parc National des Virunga est devenu, si pas le seul, un des pionniers de l’utilisation du bitcoin dans la préservation de la biodiversité et la protection de l’environnement.  

Est-ce important de soutenir le parc national des Virunga ?  

La réponse est oui. Les utilisateurs des crypto-monnaies ont tout intérêt à soutenir le parc national des Virunga. En effet, au-delà de financer les activités de conservation de la biodiversité dans cette aire protégée menacée par des gangs armés, chaque centime versé au parc des Virunga contribue à soutenir un vaste plan de construction de centrales hydroélectriques pour répondre au besoin énergétique des populations locales, favoriser le développement économique des entités riveraines du parc et diminuer l’impact des activités humaines sur la forêt.

A l’absence d’un réseau électrique, de millions d’habitants autour du parc n’hésitent pas à couper les arbres pour se chauffer et cuisiner. Cette situation renforce un vaste réseau de trafic illégal du charbon qui, en plus de causer un désastre environnemental, participe activement au financement des groupes armées qui sévissent dans la région. 

Ainsi, il n’y a pas meilleure façon de répondre à ceux qui accusent Bitcoin d’être pollueur que de contribuer à préserver la forêt, les espèces animales et le bien être des communautés du Virunga à travers un don en Bitcoin. Pour contribuer à cette initiative, c’est par ici que ça se passe.

PARTAGER :

Stewart

Read Previous

Sandile Shezi poursuivi pour fraude en Afrique du Sud

Read Next

Comment une transaction bitcoin est validée ?