Bitcoin pour redresser l’économie au Nigeria et au Zimbabwe

Michaël Saylor PDG de Microstrategy

Michaël Saylor

Michaël Saylor, le PDG de Microstrategy a multiplié ses sorties médiatiques visant à prêcher l’adoption du bitcoin depuis que son entreprise s’est lancée dans l’acquisition des bitcoins pour diversifier son bilan. Aujourd’hui, dans la matinée, il a publié une vidéo dans laquelle il suggère au Nigéria et au Zimbabwe d’émettre des monnaies adossées au bitcoin afin de redresser leurs économies. 

L’étalon bitcoin pour une vie décente

Pour Michaël Saylor, la meilleure façon de sauver l’économie du Nigéria et du Zimbabwe est d’acheter des bitcoins d’une valeur de  2 ou 3 milliards de dollars et d’émettre une monnaie garantie par ces bitcoins.

Il a ensuite affirmé qu’en adoptant “l’étalon bitcoin” dans ces pays, les citoyens cesseraient de mourir de faim et vivraient une vie décente. Saylor pense que la Turquie devrait suivre la même voie afin de renforcer sa monnaie au bout de cinq ans. Le PDG de Microstrategy ne s’est pas limité à faire des propositions. Ce dernier est convaincu que cela va arriver pour ainsi confirmer que “bitcoin est un faiseur de roi”. 

Le fléau de l’inflation 

Depuis 2019, le taux d’inflation au Nigéria n’a pas cessé de grimper, entraînant une hausse généralisée des prix. En effet, en 2020, le Naira, la monnaie du pays, a perdu 12.8% de sa valeur, contre 11.4% en 2019. Cela a poussé la jeunesse du pays à se tourner vers le bitcoin. Aujourd’hui, plus de 30% de la population Nigériane aurait déjà utilisé bitcoin. Constatant la perte de vitesse du Naira, Sani Mohammed, un sénateur du pays avait déclaré que “le bitcoin avait rendu le Naira presque inutile”

Du côté du Zimbabwe la catastrophe est encore plus énorme. En effet, la valeur du dollar zimbabwéen a complètement dégringolé. Selon l’agence nationale des statistiques, après avoir dépassé les 500% en février, le taux d’inflation a grimpé pour atteindre 737% au mois de juin et plus de 800% en juillet. Quant aux prix, ils ont grimpé au-delà de 35%.

Pour Michaël Saylor, l’adoption du bitcoin peut sortir ces pays de la malédiction de l’inflation. Au moment d’écrire cet article, seul un pays au monde est allé dans le sens de la proposition de M. Saylor. Il s’agit du Salvador. Le pays a adopté le bitcoin en tant que monnaie légale le 7 septembre dernier. Il a ensuite acheté des centaines de bitcoins par la suite et les résultats semblent satisfaisants pour le moment. Tous les pays en difficulté devraient-ils suivre cette voie pour se redresser ? Seul l’avenir nous le dira mais en attendant, le Salvador est un cas d’école qu’il faudra surveiller avec attention

PARTAGER :

Gloire

Read Previous

Envoyer l’argent en République Démocratique du Congo

Read Next

Forte adoption du bitcoin au Nigéria