₿trust : l’équipe d’administration est désormais connue

Annoncé en février 2021 par le rappeur Jay Z et l’ancien PDG de Twitter Jack Dorsey, le fonds ₿trust, dédié au développement du bitcoin en Afrique et en Inde, a désormais une équipe administrative. Alors qu’on s’attendait à 3 noms, ce sont 2 jeunes hommes et 2 femmes qui vont assurer la gestion du fonds.  

Une équipe jeune et mixte pour gérer le fonds ₿trust

Jack Dorsey, ancien PDG de Twitter aujourd’hui à la tête de Block (anciennement appelé Square) a officiellement rendu public les résultats du recrutement des administrateurs du fonds Btrust. L’appel à candidature avait été rendu public en février 2021 lors de l’annonce de la mise en place d’un fonds de 500 bitcoins à l’initiative de Jack Dorsey et du rappeur Jay-Z. 

L’intégralité des BTC, plus de 20 millions de dollars, va servir à financer le développement du Bitcoin en Afrique et en Inde. Sur plus de 7000 candidatures reçues, quatre noms ont été retenus pour la gestion du fonds. Il s’agit notamment de la Sud-Africaine Carla Kirk-Cohen, de Obi Nwosu jusqu’ici PDG de Coinfloor et des Nigérians Abubakar Nur Khalil et Ojoma Ochai

Comme l’affirme Jack Dorsey, ces quatre administrateurs vont “travailler à définir les principes de fonctionnement alors qu’ils réfléchissent à la meilleure façon de distribuer les 500 bitcoins aux efforts de développement”. 

Réactions des membres de l’équipe

Les quatre administrateurs du fonds n’ont pas caché leur enthousiasme. En réaction à l’annonce de Jack Dorsey, ils ont fait part de leur volonté d’œuvrer à l’adoption du bitcoin par les communautés défavorisées. Pour les administrateurs de Btrust, le bitcoin est capable de renforcer la liberté et l’inclusion financière. 

Carla Kirk-Cohen s’est dit pleine d’espoir pour la mission qu’elle va remplir avec ses trois coéquipiers.

Pour Abubakar Nur Khalil, qui, du haut de ses 22 ans, est déjà développeur contributeur à bitcoin core, cette initiative a de quoi permettre l’Afrique d’être à l’avant garde de la révolution monétaire. 

Je suis vraiment honoré de travailler avec cette super équipe ! Mettons-nous au travail pour construire l’avenir du Bitcoin et lancer l’Afrique à l’avant-garde de la révolution monétaire”, a-t-il réagi sur twitter

Comme ses deux désormais collaborateurs, Obi Nwosu a remercié les deux cerveaux derrière le projet et s’est dit super excité de rejoindre l’équipe; une excitation que partage également Ojoma Ochai qui a hâte de retrouver son nouveau poste. 

₿trust qu’est-ce? 

₿trust est un fond mis en place en février 2021 par Jack Dorsey, alors PDG de Twitter et le rappeur Américain Jay Z. Financé par les deux célébrités à hauteur de 500 Bitcoins, Btrust a notamment pour objectif de soutenir le développement du Bitcoin en tant que monnaie d’internet en Afrique et en Inde.

Bien que l’ayant financé, Jack Dorsey avait notamment fait savoir que ₿trust reposerait sur « une confiance aveugle et irrévocable » et que de ce fait ni lui moins encore Jay-Z ne prendront part aux décisions. 

Stewart

Read Previous

Un ministre nigérian appelle à réglementer les cryptomonnaies

Read Next

La Bank of Tanzania toujours dubitative sur les crypto-monnaies